Les jardins du pays d'Auge

Quatre hectares de végétation…

Trois jours avant l’Ascension, nous sommes partis découvrir le pays d’Auge et nous en profitons pour visiter un jardin à l’Anglaise. Quatre hectares de végétation nous attendent !
Suite à la levée progressive des restrictions sanitaires, nous en profitons pour sortir de cette torpeur avant le grand rush du 13 mai. Autant dire que ça tombe bien car le temps est de la partie et il y a peu de monde, c’est donc parfait pour nous !

Domaine de Geffosses 

Notre pied à terre se trouve au domaine de Geffosses à quelques kilomètres de Pont l’Evêque. Le site est en pleine nature avec un étang et de grands espaces verts pour flâner et se détendre. Le jeune Gustave Flaubert y aurait séjourné ! Sur les conseils de notre hôte, nous irons visiter le lendemain un jardin privé sur la commune de Cambremer plus à l’ouest et quelques villages qui méritent le détour comme Beaumont sur Auge ou encore Beuvron en Auge.

Le jardin

Un couple de passionnés le conçoit en 1994. Des espaces sont créés et portent des noms évocateurs comme les jardins de septembre, des senteurs, de la Lune et du Soleil, le jardin du Diable ou encore le jardin des Anges. Cette promenade bucolique nous est dédiée au moins pour un temps avant l’arrivée des Moldus.
Nous suivons l’itinéraire proposé sous un concert de chants d’oiseaux. Des bâtiments à colombages typiques du pays Normand ponctuent le parcours et donnent une touche à ce maelström de plantes et d’arbustes. Un musée fait découvrir des outils anciens et deux ou trois métiers d’antan. Parmi ceux-ci, une reconstitution de celui du sabotier.

Le parcours nous amène à un labyrinthe. Nous tombons sur de vieilles tombes qui laissent à penser qu’il y a des sépultures mais il n’en est rien. Elles sont là pour le décor, factices mais bien imitées. Elles paraissent incongrues mais je trouve ça humoristique. Cela donne un certain caché au lieu d’autant qu’elles nous ramènent à des siècles passés.
Pour les passionnés de botanique, toutes les plantes sont étiquetées de leur nom savant. Pour ma part, je ne les lis pas, car je n’en retiendrai aucun 🙁 .
Ensuite le lavoir, la mare, le ruisseau, le jardin d’amour, le jardin des simples nous mènent doucement vers la sortie. La visite touche à sa fin après deux bonnes heures à marcher, regarder, sentir et écouter.

D’autres jardins à découvrir, c’est par ici

Jardins d’Erignac :
Villandry : par là
Jardin du petit Bordeaux : ici
Le site officiel des jardins du pays d’Auge est par

5 Comments

  1. vanadze17 dit :

    Jolie visite, sans la foule ! Très joli jardin effectivement.

  2. Marion B. dit :

    Superbes endroits, une météo clémente, et pas foule… le rêve !
    Bonne journée.

  3. […] autres posts dans le même pays que Beuvron-en-Auge :Les jardins du pays d’Auge : iciOT pays d’Auge : […]

  4. yoshimiparis dit :

    Merci de la tres jolie promenade
    J’aurais aimé y faire un tour également tellement l’endroit semble serein
    ps ; les chants d’oiseaux ? Ici j’en ai toute la journée, c’est divin

Leave a Reply

Copyright © 2021 . copyright patrick L. Photography, All rights reserved
%d blogueurs aiment cette page :