Sur les traces d'Agnès V.

Posts Tagged ‘ île de Noirmoutier ’

Sur les traces d'Agnès V.

Sur les traces d’Agnès V.

Nous sommes allés passer trois jours sur l’île de Noirmoutier la semaine à cheval sur septembre-octobre. L’objectif principal était de prendre un bon bol d’air mais avec en arrière plan une idée d’aller sur les traces d’Agnès V. ; V pour Varda. Jacques Demy son compagnon y possédait une maison. Il lui fait découvrir l’île dans les années 60. Elle y revient souvent et c’est pour elle une source d’inspiration. Je vous invite à regarder cette vidéo qui vous en racontera plus et beaucoup mieux que moi sur la vie d’Agnès. Les plages d’Agnès sont pour elle une source d’inspiration. Elle y photographie, joue avec la lumière et les miroirs et y tourne des films et des reportages. Mais plus qu’un blabla, la vidéo d’Arte ci-dessus dans le lien vous montrera toute la poésie de son univers. Sur les traces d’Agnès V. sont une ode à la réflexion, à la promenade et à se vider l’esprit des tracas quotidiens…Ci-dessous quelques images de sa maison ou plutôt de son moulin et

Continue Reading...
octobre 20th, 2020
Le Vieil à Noirmoutier

Le village du Vieil à Noirmoutier

Noirmoutier en arrière saison, c’est le top ! Les touristes sont partis ou presque. Conséquence de quoi, vous pouvez circuler en toute tranquillité.Le village du Vieil à Noirmoutier a gardé un charme simple avec ses rues étroites. Il se parcourt à vélo ou à pieds ce qui est encore mieux. Au bout, il y a la plage. Ses maisons blanches aux volets bleus peuvent rappeler l’île de Ré. En saison, les roses trémières viennent ajouter une touche colorée. Fin septembre, le temps est plus changeant mais il vous permet de vous promener en toute quiétude sans avoir à pester contre la foule et les cris. L’air marin vient vous titiller les narines et vous permet de respirer un sacré bon bol d’air. Ce qui ne fait pas de mal quand on vient de la région parisienne. Je vous laisse avec ces quelques photos même s’il manque l’air et les odeurs de l’iode. Un téléportage pour quelques instants dans le village du Vieil à Noirmoutier devrait vous donner quelques idées de

Continue Reading...
octobre 11th, 2020

Plages des Dames et de l’Anse Rouge

Semaine dernière une petite semaine tout d’abord à Noirmoutier en Île avant d’aller un peu plus loin en Bretagne au Ria d’Etel. Le soleil nous a accompagné. Vous pouvez aller voir aussi :L’estacade et la plage des damesNoirmoutier en île et ses marais salants Pour en savoir plus sur l’île, c’est par ici

Continue Reading...
octobre 4th, 2020

L’estacade et la plage des Dames

A la fin du XIXème siècle, une riche clientèle arrive de Paris, Nantes à Pornic par le train. Les premiers loisirs balnéaires apparaissent et l’île de Noirmoutier est une destination privilégiée. Cependant plutôt que d’aller passer par le passage du Gois qui augmente significativement le trajet, une liaison maritime se met en place vers 1889. L’arrivée se fait alors par cet embarcadère qui dépose les touristes directement au bois de la Chaize à deux pas de la plage des dames et ses cabanes en bois blanc. Ce petit paysage est tout bonnement impossible à approcher en été sans avoir les pieds du voisin dans la figure 😉 . Aussi je vous conseille d’y revenir lorsque la saison estivale se termine et laisse place à l’été indien et une foule qui a fondu au soleil. Vous trouverez alors des lumières plus étonnantes, chatoyantes quelque soit le temps.

Continue Reading...
décembre 2nd, 2017

Noirmoutier en île et ses marais salants

L’or blanc est ici essentiel comme la pomme de terre. Quasiment le tiers de l’île est consacré à l’exploitation du sel. Entre le XVIe et le XVIIIe siècle, l’économie de l’île tourne autour de ce que la nature offre. Ici, rien n’est automatisé, pas même une machine pour le produire. Seule la main de l’homme permet la récolte et le nec plus ultra en est la fleur de sel. Le seul outil utilisé est l’ételle, sorte de râteau équipé d’une planchette à l’extrémité d’une longue perche. Cet outil permet de récupérer le sel qui apparaît dans les œillets (sorte de petit bassin de décantation) afin de créer des petits tas appelés mulons. Ces espaces sont à voir avec leurs petites maisons en bois la plupart du temps noir ébène. Des chemins de randonnées serpentent  à travers ces exploitations vous permettant aussi d’y découvrir une faune et une flore variées. Si vous aimez les bêtes à plumes vous serez servis…

Continue Reading...
octobre 1st, 2017

Ce n’est pas le cimetière des éléphants

Nous avons été construits par l’homme. Nous avons accompli notre devoir en les transportant d’un continent à l’autre, d’une île à l’autre. Nous avons aidé à les nourrir, à les sauver de situations difficiles lorsque la mer était déchaînée pour finir là, abandonnés, laissant nos vieux os tel un squelette de baleine enfoui dans la vase. Nous ne sommes pas loin d’eux pourtant afin de leur rappeler des souvenirs d’un passé pas si lointain…

Continue Reading...
septembre 28th, 2017
Credits © 2020 . copyright patrick L. Photography, All rights reserved