Site Overlay

Noirmoutier en île et ses marais salants

L’or blanc est ici essentiel comme la pomme de terre.

Quasiment le tiers de l’île est consacré à l’exploitation du sel. Entre le XVIe et le XVIIIe siècle, l’économie de l’île tourne autour de ce que la nature offre. Ici, rien n’est automatisé, pas même une machine pour le produire. Seule la main de l’homme permet la récolte et le nec plus ultra en est la fleur de sel.

Le seul outil utilisé est l’ételle, sorte de râteau équipé d’une planchette à l’extrémité d’une longue perche. Cet outil permet de récupérer le sel qui apparaît dans les œillets (sorte de petit bassin de décantation) afin de créer des petits tas appelés mulons.

Ces espaces sont à voir avec leurs petites maisons en bois la plupart du temps noir ébène. Des chemins de randonnées serpentent  à travers ces exploitations vous permettant aussi d’y découvrir une faune et une flore variées. Si vous aimez les bêtes à plumes vous serez servis…

12 thoughts on “Noirmoutier en île et ses marais salants

  1. Bonjour
    L’idée du N & B pour cette série est une belle idée. Les contrastes sont fort beaux et la lumière à rêver …les couleurs ne manquent pas même si je me plais à imaginer des tons roses, safranés ..

  2. Toutes les photos sont cadrées avec soin, le graphisme est à l’honneur ainsi que la beauté des marais salants! Je ne suis pas loin de Guérande, il faudrais que je fasse un saut! Bon après-midi Patrick ツ

Laisser un commentaire

Copyright © 2019 . All Rights Reserved. | Intuitive by Catch Themes
%d blogueurs aiment cette page :