L’estacade et la plage des Dames

A la fin du XIXème siècle, une riche clientèle arrive de Paris, Nantes à Pornic par le train et débarque sur l’île de Noirmoutier. Elle découvre l’estacade et la plage des Dames.

Les premiers loisirs balnéaires apparaissent et l’île de Noirmoutier est une destination privilégiée.
Cependant plutôt que d’aller passer par le passage du Gois, une liaison maritime se met en place vers 1889. En effet, ce passage submerssible rallonge significativement l’accès à l’estacade et la plage des dames. L’arrivée se fait alors par cet embarcadère qui dépose les touristes directement au bois de la Chaize à deux pas de la plage des dames et de ses cabanes en bois blanc.

Ce petit paysage est tout bonnement impossible à approcher en été sans avoir les pieds du voisin dans la figure 😉 . Aussi je vous conseille d’y revenir lorsque la saison estivale se termine et laisse place à l’été indien. La foule a fondu comme neige au soleil. Ceci permet de découvrir d’autres criques et d’arpenter le bois de la Chaize.
Si le temps le permet et que la lumière est de la partie, vous pourrez immortaliser des paysages avec de belles couleurs chatoyantes.

Village du Vieil
OT Noirmoutier

4 Comments

  1. By Marie dit :

    Trois étés de ma vie se sont passés là, j’ai un souvenir inoubliable du Bois de la Chaize et aussi du port de l’Herbaudière. Une ile qui a dû beaucoup changer depuis. J’aime la douceur de vos photos

  2. c’est une pure folie d’aller dans ces endroits en été.:D
    Le calme de l’automne, de l’hiver et des arrières saisons. La lumière plus basse, plus rasante … sont un pur bonheur pour le plaisir des yeux.

  3. vanadze17 dit :

    Oui oui, on peut y aller aussi en mai juin, dès les beaux jours ! Ma dernière visite remonte à tellement d’années…que je devrais y retourner pour n’y reconnaître plus grand chose… Jolie lumière d’automne !

  4. […] : Plages des Dames et de l’Anse RougeL’estacade et la plage des DamesNoirmoutier en île et ses marais salantsLe […]

Leave a Reply

Copyright © 2022 . copyright patrick L. Photography, All rights reserved
%d blogueurs aiment cette page :