Site Overlay

Le Marais Poitevin

Depuis septembre, date de notre sortie sur Chaumont sur Loire, nous n’avions pas eu des vacances dignes de ce nom. Donc en ce mardi 27 avril pour y remédier, nous partîmes de Montbron (Charente) pour nous rendre dans le Marais Poitevin. Il est à cheval sur les départements des Deux-Sèvres, Charente Maritime et Vendée.

Ce dernier d’environ 150 000 hectares était recouvert à l’origine par l’océan atlantique. Au VII ième siècle, les abbayes d’alentour se voient octroyer des parties du marais et commencent à l’aménager en vue d’une exploitation plus optimisée. Au XIII ième siècle, un canal, dit des cinq abbés, est creusé pour assécher les zones de Vouillé et de Langon. D’autres seront creusés par la suite…

Durant les guerres de religions et de cent ans, l’activité est quasi nulle. C’est sous Henri IV que l’activité d’assèchement reprend. Il fait appel à un ingénieur hollandais Humphrey Bradley et plusieurs de ces compatriotes le suivent. Cependant il n’y interviendra pas directement.

La véritable période d’aménagement s’effectuera sous Napoléon Ier et donnera à la Sèvre Niortaise ses lettres de noblesse. Pour en faire un fleuve navigable, cette décision permet de lancer un chantier colossal dans le marais mouillé entre les XIX et XX ème siècles. Les biefs, conches et autres fossés sont creusés à la main. Le réseau hydrographique est très important entre Coulon, Arçais, Damvix, Maillé et Maillezais.

Le Marais Poitevin fait de nos jours l’attrait des touristes et perd, à mon sens, son identité. Il faut chercher un peu pour trouver un circuit qui permette de découvrir  le marais autrement. Je recommande d’être accompagné, si possible, d’un guide y ayant bourlingué toute sa vie.

Laisser un commentaire

Copyright © 2019 . All Rights Reserved. | Intuitive by Catch Themes
%d blogueurs aiment cette page :