Église monolithe de Gurat

Au fin fond de la Charente se trouve la commune de Gurat. Avec un tel nom à coucher dehors, il est peu probable que l’on ait envie de s’y arrêter ; d’y passer, pourquoi pas, mais très vite !
Le village en soi ne paie pas de mine. Les maisons sont assez typiques de la Charente. Pourtant il y a un monument à découvrir : l’église rupestre datée à priori du XIème siècle. Une sépulture est découverte en 2018. Une analyse devrait déterminer son âge et donc confirmer ou infirmer, à quelques choses près, la période de construction de l’édifice.
Un aperçu de la nef avec ses deux piliers, des caveaux et l’entrée d’environ quatre mètres qui donne un aperçu des dimensions du site. Plus récemment, elle servit pour le stockage des céréales. Elle fût classée au monument historique en 1963. De récentes recherches la placent comme exceptionnelle de part sa construction qu’il faut rapprocher de celle d’Aubeterre, sa contemporaine.

Mais quand vous êtes à Gurat, il serait dommage de ne pas faire quelques centaines de mètres de plus pour découvrir les tourbières de Vendoire. Ce petit havre de paix vous permettra de retrouver le calme absolu dans un écrin de verdure et de marais. Ici pas un bruit si ce n’est ceux des animaux qui y vivent ou s’y reposent quelques heures avant de repartir vers d’autres aventures. Je compte bien y retourner mais mieux équipé.

One Comment

  1. yoshimiparis dit :

    Bonjour Patrick
    La découverte est superbe et l’endroit intéressant photographiquement parlant
    Lorsque je vois ces deux tombes , je ne peux que penser aux personnes (promeneurs, gosses ou autres) qui, sans penser à l’origine première de l’endroit s’y sont amusé
    Le paysage que tu nous montre, si on écoute bien on entendra le silence 😀

Leave a Reply

Credits © 2020 . copyright patrick L. Photography, All rights reserved
%d blogueurs aiment cette page :