resto
resto

Promenade à Montmartre

J’habite dans la région parisienne depuis déjà quelques années pour ne pas dire des décennies. Je croyais en avoir fait le tour ou presque. Et pourtant, je n’y étais pas retourné à Montmartre depuis des lustres.

En ce samedi 3 septembre 2016, le temps est clément et nous décidons d’aller sinon retourner sur cette foutue butte. J’ai concocté un parcours pédestre qui devrait nous faire découvrir quelques ruelles et endroits qui ont marqué ce lieu chargé d’histoire. Pour la partie purement historique, je vous laisse aller voir sur ce lien.

Le point de départ est le métro Abbesses. A ce propos, c’était la première fois que je voyais un ascenseur dans le métro et me dis que c’était peut-être un peu exagéré et bien non ! J’ai vite compris que l’escalier en colimaçon n’était pas fait pour les ronds de cuir. Le problème est que celui-ci ne s’arrête pas de tourner. Arrivé sur la première place, nous avons un besoin pressant de reprendre notre souffle. Pourtant on n’est pas encore en haut.

Le parcours

Une fois la rue Ravignan trouvée, l’ascension commence et mène à la place Emile Goudeau. Sur cette place, se trouve la vitrine du Bateau Lavoir, autrefois nommé le laboratoire central de la peinture. Picasso y réalisa « Les Demoiselles d’Avignon ». Juste après, la rue Orchampt où vécue Dalida permet d’accéder à un petit passage. Il débouche sur le Moulin de la Galette que nous n’apercevons même pas car caché derrière un arbre. La faim se faisant sentir, nos yeux se sont plus portés sur le menu affiché. Il faudra attendre le soir pour voir finalement le moulin (un peu miro les touristes 🙂 ).

Ensuite la rue Girardon mène jusqu’à la place Dalida. Mais avant d’y arriver, un petit arrêt place Marcel Aymé pour découvrir le passe-muraille. Place Dalida, la rue de l’Abreuvoir s’étale devant nous et au bout se trouve la Maison Rose immortalisée par Maurice Utrillo. Quelques dizaines de mètres plus bas, nous découvrons la fameuse vigne. A la maison Rose, une pause repas s’impose. Notre hypoglycémie maîtrisée permet de repartir pour visiter le musée Montmartre. Il faut compter quasiment deux heures de visite. Après cette escapade culturelle dans le Montmartre de 1900, nous continuons vers la place du Tertre.

Et pour finir, le Sacré Cœur où le monde s’attroupe. Débauche de touristes et d’attrape-touristes. Pourtant, le quartier doit être tellement agréable au petit matin vers 5 heures quand Paris s’éveille 😉 . Je reste convaincu que les touristes passent à côté d’un autre monde qui a toute l’allure d’un village provincial. Nous y reviendrons…

A arpenter sans modération pour de belles découvertes !

5 Comments

  1. vanadze17 dit :

    Reportage sympa ! Il est vrai que Montmartre est un quartier riche d’histoire et qu’il faut du temps pour tout découvrir…:)

  2. loqmanvues dit :

    Villa Léandre ?

    • patrick L. dit :

      Effectivement je crois que c’est ça. C’était dans une impasse avec un style très British. Un calme en plein milieu de Paris, impensable mais vrai !

  3. Montmartre, j’ai des photos souvenirs enfant, dans ce quartier qui m’a vue grandir et faire mes premiers pas…

Leave a Reply

Copyright © 2022 . copyright patrick L. Photography, All rights reserved
%d blogueurs aiment cette page :