château de Biron
château de Biron

Château de Biron, renaissance italienne et gothique mêlées

Dans le sud ouest de la Dordogne, le paysage commence à changer pour s’ouvrir sur les plaines d’Aquitaine. Au cœur de ce paysage, le château de Biron domine la vallée. Nous sommes dans le Périgord Pourpre.

Le Château date des XII et XVIIIe siècles. Durant vingt-quatre générations, il appartiendra à la famille Gontaut Biron et ceci jusqu’au début du XXe.
Suite à une donation familiale à un riche seigneur cathare, le château devient un passage obligé pour ce nouveau mouvement chrétien dissident vis à vis de l’église romaine. Ceci lui vaut la visite de Simon IV de Montfort en 1211 et c’est de très mauvaise augure. Effectivement, le dénommé Simon est déjà très connu dans la chasse aux cathares. Conséquence de quoi, il fait pendre le seigneur des lieux ce qui permettra de sauver sa famille.
Durant la guerre de cent ans, le château subit des avaries sévères. Pons Gontaut, alors évêque de Saintes entreprend des travaux importants suite aux dégâts subits et lui donne l’allure que nous lui connaissons aujourd’hui.

Quelques décennies plus tard, un des descendants, Charles de Gontaut, Maréchal de France, a combattu auprès du roi Henri IV. De part ses actes de bravoures, le roi lui donne une affection que Charles trahira malgré tout. Il sera décapité le 31 juillet 1602. En effet, il aurait comploté avec le duc de Savoie Charles-Emmanuel qu’il rencontre à Fontainebleau. Ce complot aurait permis au duc de Savoie d’acquérir de nouvelles terres telles la Bourgogne et la Franche-Comté.

Au XVIIIème, la famille quitte la région pour s’établir à Paris. Le dernier des Biron, Armand, dilapidera sa fortune dans les casinos.
Le patrimoine du château est alors dispersé et se retrouve dans différentes collections privées ou musées. Depuis 1978, le domaine appartient au conseil général de la Dordogne.

René Chapouillé en fait une belle description dans un livre qu’il écrit sur le Périgord et édité par Arthaud : « En sortant de la forêt, soudain, on remarque, perché sur une butte, massif, dominateur, royal, le château de Biron. La vue s’y étend à l’infini au-dessus des bois, des monts du Limousin aux Pyrénées ».

Liens :
Saint Amand de Coly : ici
site du château de Biron :

2 Comments

  1. M. CHARLIER dit :

    Très sympathique aussi votre site ! Autant de visuels que de contenu documentaire … j’aime !
    EN tout cas quand on est fan de patrimoine, il y a de quoi se régaler 🙂
    Bonne continuation, je suivrai vos posts.

Leave a Reply

Copyright © 2022 . copyright patrick L. Photography, All rights reserved
%d blogueurs aiment cette page :