Archive for the ‘ Contemporain ’ Category

Cyclop

Près de Milly-la-Forêt, un imbroglio de ferraille est perdu au beau milieu de la forêt. Appelé aussi le Monstre ou la Tête, cette sculpture a été construite par le sculpteur Suisse Jean Tinguely et un collaborateur dénommé Niki de Saint Phalle. Cette œuvre débute dans les années 1970 et évolue à partir de 1991 vers ce que nous connaissons aujourd’hui. C’est très spéciale mais pourquoi pas ! L’art est là pour déranger et remettre en question ses préjugés !

Continue Reading...
juillet 28th, 2019

La Mercerie ou le rêve fou de deux frères

Dimanche 6 mai, nous avons découvert La Mercerie. Non ce n’est pas un magasin d’articles destinés à la couture mais un château qui se trouve au fin fond de la Charente à quelques kilomètres de Villebois-Lavalette. Les premières traces notariales apparaissent en 1505 si on en croît les archives. Il appartient alors à la famille Rousseau (aucun lien de parenté avec le Douanier ou Jean-Jacques). Ce n’est que vers 1810 qu’un premier édifice est réellement répertorié sur le cadastre napoléonien. En 1892, un descendant fait détruire l’édifice et construit un manoir qu’il ne pourra entretenir financièrement. Il est alors vendu en 1924. Les acquéreurs se nomment Raymond et Alphonse Réthoré. Le premier fait des études de journalisme mais se convertit vite à la politique pour devenir député alors qu’Alphonse entame des études de médecine mais s’aperçoit que ce n’est pas fait pour lui; il se voit plus en bâtisseur. Alors commence le rêve fou de ces deux frères qui vont consacrer leur vie à faire de cet édifice un petit

Continue Reading...
mai 13th, 2018

Le Désert de RETZ

A quelques kilomètres de Paris se trouve un jardin particulier et peu connu : le Désert de Retz. Il faut remonter au XVIIIème siècle. Un homme riche, il vécu de ses rentes, acheta en lisière de la forêt Royale de Marly quelques hectares de terrain et y fit un jardin à l’anglaise. Monsieur de Monville, je vous passe toute sa série de prénoms, est cultivé, sportif et coureur de jupons. Il possède un hôtel particulier boulevard Malesherbes aujourd’hui disparu. En mal de quiétude il s’offre un vaste terrain qu’il aménage avec des « fabriques » qui vont du style grec, romain mais aussi de l’époque des Pharaons pour finir sur un style japonais  ou une construction qui dénote pour l’époque : « la colonne détruite ». On y trouve aussi des arbres aux essences rares. Depuis, le lieu est tombé quasiment dans l’oubli malgré la loi Malraux qui fut créée en référence au délabrement du Désert de Retz. Aujourd’hui, le sauvetage revient à la commune de Chambourcy en espérant que cette dernière trouvera des fonds pour

Continue Reading...
juillet 11th, 2010
Copyright © 2021 . copyright patrick L. Photography, All rights reserved