Archive for the ‘ Photoblog ’ Category

Montpazier

Montpazier

Dans mon article précédent, je parlais du château de Biron mais si vous vous promenez alentour, profitez en pour aller flâner dans la bastide de Montpazier. Son existence est liée à ce château et c’est une pure merveille architecturale. Avant de découvrir Montpazier en images, un petit peu d’histoire. Edouard Ier et Pierre de Gontaut fondent cette cité en 1284. Elle consolide la zone au même titre que la bastide de Lalinde ou encore Beaumont. En 1554, Geoffroy de Vivans prend cette place et passe ainsi sous la coupe des Huguenots. Montpazier est aussi un lieu de révoltes à deux reprises. La première, aussi dénommé la révolte des Croquants, a lieu en 1594. Buffarot mène cette seconde en 1637. Il est tisserand de métier et habite un village voisin, Capdrot. Il soulève une armée de paysans importante car constituée de 4000 hommes. Ils pillent maisons et châteaux en guise de représailles. Le Duc d’Epernon demande alors à Pierre de Molinier de retrouver l’individu et de mettre fin à ses exactions.

Continue Reading...
octobre 17th, 2010
château de Biron

Château de Biron, renaissance italienne et gothique mêlées

Dans le sud ouest de la Dordogne, le paysage commence à changer pour s’ouvrir sur les plaines d’Aquitaine. Au cœur de ce paysage, le château de Biron domine la vallée. Nous sommes dans le Périgord Pourpre. Le Château date des XII et XVIIIe siècles. Durant vingt-quatre générations, il appartiendra à la famille Gontaut Biron et ceci jusqu’au début du XXe.Suite à une donation familiale à un riche seigneur cathare, le château devient un passage obligé pour ce nouveau mouvement chrétien dissident vis à vis de l’église romaine. Ceci lui vaut la visite de Simon IV de Montfort en 1211 et c’est de très mauvaise augure. Effectivement, le dénommé Simon est déjà très connu dans la chasse aux cathares. Conséquence de quoi, il fait pendre le seigneur des lieux ce qui permettra de sauver sa famille. Durant la guerre de cent ans, le château subit des avaries sévères. Pons Gontaut, alors évêque de Saintes entreprend des travaux importants suite aux dégâts subits et lui donne l’allure que nous lui connaissons aujourd’hui.

Continue Reading...
octobre 16th, 2010

Les Jardins d’Eyrignac

A quelques kilomètres au nord est de Sarlat, je vous invite à faire une halte dans les Jardins d’Eyrignac. Vous allez quitter la route «principale» pour emprunter une petite voie qui, sous une chênaie au tapis de gazon bien taillé, fait déjà ressentir le charme d’un travail bien fait et un goût prononcé pour les belles choses. Ensuite, vous arriverez dans une clairière qui s’ouvre sur un vaste panoramique. Deux bâtiments donnent le top départ ; d’un côté l’accueil et de l’autre un petit restaurant de charme. Une fois que vous vous êtes acquittés du droit de passage, la visite commence et si vous aimez le vert vous serez servis. Nous descendons une petite sente qui nous mène à l’allée des charmes, premier espace, peut être le plus réputé, qui est tout en perspective, de formes cubiques et arrondies où l’oeuvre des jardiniers se fait sentir.Ensuite ça va crescendo de découvertes en découvertes. La maison principale d’un ton légèrement jaune orangé contraste avec le vert ambiant. Ensuite vous poursuivez votre

Continue Reading...
septembre 12th, 2010

Le Désert de RETZ

A quelques kilomètres de Paris se trouve un jardin particulier et peu connu : le Désert de Retz. Il faut remonter au XVIIIème siècle. Un homme riche, il vécu de ses rentes, acheta en lisière de la forêt Royale de Marly quelques hectares de terrain et y fit un jardin à l’anglaise. Monsieur de Monville, je vous passe toute sa série de prénoms, est cultivé, sportif et coureur de jupons. Il possède un hôtel particulier boulevard Malesherbes aujourd’hui disparu. En mal de quiétude il s’offre un vaste terrain qu’il aménage avec des « fabriques » qui vont du style grec, romain mais aussi de l’époque des Pharaons pour finir sur un style japonais  ou une construction qui dénote pour l’époque : « la colonne détruite ». On y trouve aussi des arbres aux essences rares. Depuis, le lieu est tombé quasiment dans l’oubli malgré la loi Malraux qui fut créée en référence au délabrement du Désert de Retz. Aujourd’hui, le sauvetage revient à la commune de Chambourcy en espérant que cette dernière trouvera des fonds pour

Continue Reading...
juillet 11th, 2010
Copyright © 2022 . copyright patrick L. Photography, All rights reserved