Les Jardins d’Eyrignac

A quelques kilomètres au nord est de Sarlat, je vous invite à faire une halte dans les Jardins d’Eyrignac. Vous allez quitter la route «principale» pour emprunter une petite voie qui, sous une chênaie au tapis de gazon bien taillé, fait déjà ressentir le charme d’un travail bien fait et un goût prononcé pour les belles choses. Ensuite, vous arriverez dans une clairière qui s’ouvre sur un vaste panoramique. Deux bâtiments donnent le top départ ; d’un côté l’accueil et de l’autre un petit restaurant de charme. Une fois que vous vous êtes acquittés du droit de passage, la visite commence et si vous aimez le vert vous serez servis. Nous descendons une petite sente qui nous mène à l’allée des charmes, premier espace, peut être le plus réputé, qui est tout en perspective, de formes cubiques et arrondies où l’oeuvre des jardiniers se fait sentir.Ensuite ça va crescendo de découvertes en découvertes. La maison principale d’un ton légèrement jaune orangé contraste avec le vert ambiant. Ensuite vous poursuivez votre

Continue Reading...
septembre 12th, 2010

Le Désert de RETZ

A quelques kilomètres de Paris se trouve un jardin particulier et peu connu : le Désert de Retz. Il faut remonter au XVIIIème siècle. Un homme riche, il vécu de ses rentes, acheta en lisière de la forêt Royale de Marly quelques hectares de terrain et y fit un jardin à l’anglaise. Monsieur de Monville, je vous passe toute sa série de prénoms, est cultivé, sportif et coureur de jupons. Il possède un hôtel particulier boulevard Malesherbes aujourd’hui disparu. En mal de quiétude il s’offre un vaste terrain qu’il aménage avec des « fabriques » qui vont du style grec, romain mais aussi de l’époque des Pharaons pour finir sur un style japonais  ou une construction qui dénote pour l’époque : « la colonne détruite ». On y trouve aussi des arbres aux essences rares. Depuis, le lieu est tombé quasiment dans l’oubli malgré la loi Malraux qui fut créée en référence au délabrement du Désert de Retz. Aujourd’hui, le sauvetage revient à la commune de Chambourcy en espérant que cette dernière trouvera des fonds pour

Continue Reading...
juillet 11th, 2010

Le Marais Poitevin

Depuis septembre, date de notre sortie sur Chaumont sur Loire, nous n’avions pas eu des vacances dignes de ce nom. Donc en ce mardi 27 avril pour y remédier, nous partîmes de Montbron (Charente) pour nous rendre dans le Marais Poitevin. Il est à cheval sur les départements des Deux-Sèvres, Charente Maritime et Vendée. Ce dernier d’environ 150 000 hectares était recouvert à l’origine par l’océan atlantique. Au VII ième siècle, les abbayes d’alentour se voient octroyer des parties du marais et commencent à l’aménager en vue d’une exploitation plus optimisée. Au XIII ième siècle, un canal, dit des cinq abbés, est creusé pour assécher les zones de Vouillé et de Langon. D’autres seront creusés par la suite… Durant les guerres de religions et de cent ans, l’activité est quasi nulle. C’est sous Henri IV que l’activité d’assèchement reprend. Il fait appel à un ingénieur hollandais Humphrey Bradley et plusieurs de ces compatriotes le suivent. Cependant il n’y interviendra pas directement. La véritable période d’aménagement s’effectuera sous Napoléon Ier et

Continue Reading...
mai 12th, 2010

St Eulalie de Cernon et La Couvertoirade

En janvier 1129, l’ordre du Temple est créé. Il officialise une milice mise en place quelques années plus tôt pour accompagner et protéger les pèlerins qui font le voyage à Jérusalem. Le contexte est d’autant plus difficile que nous sommes en pleine croisades et guerres saintes. Pour financer ces expéditions, l’ordre du Temple met en place tout un système économique à partir de dons faits à travers toute l’Europe. Il s’appuie sur un réseau de monastères appelés commanderies. La notoriété de l’ordre du Temple fait qu’il devient l’interlocuteur privilégié des puissances belligérantes. Cependant, après les défaites en terre sainte en 1291, Philippe le Bel fait en sorte que les chevaliers de l’ordre soient capturés. Le pape Clément V dissout l’ordre le 13 mars 1312. le dernier Templiers sera brûlé le 11 ou 18 mars 1314 sur l’Île de la Cité à Paris devant la cour de Philippe le Bel. C’est dans ce cadre que nous avons visité courant août les villages de Sainte Eulalie de Cernon et la Couvertoirade. Ils

Continue Reading...
septembre 20th, 2009
Copyright © 2021 . copyright patrick L. Photography, All rights reserved