La Mercerie ou le rêve fou de deux frères

Dimanche 6 mai, nous avons découvert La Mercerie. Non ce n’est pas un magasin d’articles destinés à la couture mais un château qui se trouve au fin fond de la Charente à quelques kilomètres de Villebois-Lavalette. Les premières traces notariales apparaissent en 1505 si on en croît les archives. Il appartient alors à la famille Rousseau (aucun lien de parenté avec le Douanier ou Jean-Jacques). Ce n’est que vers 1810 qu’un premier édifice est réellement répertorié sur le cadastre napoléonien. En 1892, un descendant fait détruire l’édifice et construit un manoir qu’il ne pourra entretenir financièrement. Il est alors vendu en 1924. Les acquéreurs se nomment Raymond et Alphonse Réthoré. Le premier fait des études de journalisme mais se convertit vite à la politique pour devenir député alors qu’Alphonse entame des études de médecine mais s’aperçoit que ce n’est pas fait pour lui; il se voit plus en bâtisseur. Alors commence le rêve fou de ces deux frères qui vont consacrer leur vie à faire de cet édifice un petit

Continue Reading...
mai 13th, 2018

Trabouler ou pas !

La semaine précédant Pâques, nous sommes allés trabouler. Quel drôle de mot ! Le Larousse indique : « Traverser un pâté de maisons, en parlant d’une traboule lyonnaise. » Nous l’avons découvert lors d’une visite accompagnée dans le Vieux-Lyon. Tout d’abord, le Vieux-Lyon est sauvé par la loi Malraux. Nous sommes dans les années 1960. Si cette loi n’avait pas existé, aujourd’hui ce serait probablement un grand boulevard le traversant de part en part. Heureusement qu’une petite révolution a permis de faire prendre conscience de ce joyau. Ce quartier apparaît en l’an 800 mais c’est surtout au Moyen-Age qu’il prend vraiment un tournant avec la construction des églises St Jean et St Paul. Les rues qui façonnent ce quartier ont la particularité d’être parallèle à la Saône ou presque et n’ont pas bougé depuis le Moyen-Age. La Renaissance est l’effervescence des constructions de parcelles étroites et de plusieurs étages le long de ces rues. Conséquence de quoi au bout de chacune se crée une cour ou un jardin qui font une sorte

Continue Reading...
avril 18th, 2018

Fourvière, sa colline et sa basilique

Lieu spirituel, la colline de Fourvière a des origines qui remontent au Moyen Age. Vers 1200, un premier édifice est construit en l’honneur de Marie mais les guerres de religion en viennent à bout. Il faudra attendre 1586, pour y retrouver une construction mais ce n’est qu’en 1897 que l’église devient une basilique. Entre temps, épidémies, guerres et autres vicissitudes de la vie jalonnent l’évolution de ce lieu imprégné de religion. Aujourd’hui monument historique, lieu de pèlerinage et sanctuaire, la basilique est aussi un spot de culture pour tous les Lyonnais puisque concerts et conférences y ont lieu régulièrement. Mais au delà de ces évènements, la basilique regorge de trésors comme son chœur représentant l’immaculé conception avec la Vierge de Millefaut (1892). Les hérésies, sorte de fresques animalières, symbolisent la victoire du bien contre le mal.  Les trois coupoles, les vitraux et bien d’autres représentations sont un éloge à Marie, la Sainte Trinité… Nous pourrions nous arrêter là mais ce serait oublier une partie qui est certes moins visible mais

Continue Reading...
avril 12th, 2018

Avant goût de printemps avec la fête des plantes

Samedi 7 avril, en Essonne au château de St-Jean de Beauregard, les plantes donnent le « la » du printemps. Le soleil est aussi de la partie, ce qui ne dérange rien. Et tout ça avec une température digne d’un mois de mai. C’est la valse des plantes et des arbustes qu’il faut planter si on veut un jardin à la hauteur de ses rêves. Ceci dit, ce n’est pas gratuit non plus, les herboristes et autres pépiniéristes en profitent un petit peu. Pour ma part, si je n’ai rien acheté, j’ai ramené quelques photos qui m’ont semblé intéressantes.

Continue Reading...
avril 10th, 2018
Copyright © 2021 . copyright patrick L. Photography, All rights reserved